Devenir Gendarme : conseils

conseils-devenir-gendarme

Description du métier du gendarme

Le gendarme, qu’il soit adjoint volontaire, sous-officier ou officier, est d’abord un homme de terrain au service des citoyens. Le gendarme a pour principale mission d’assurer la protection du territoire, des biens et des personnes, à la campagne ou à la ville, de jour comme de nuit. Pour remplir cette mission, il doit faire preuve d’exemplarité et de grandes qualités humaines. Il mène également d’autres fonctions majeures : enquêtes judiciaires, prévention de la délinquance, maintien de l’ordre public, surveillances des routes, secours. De nombreuses spécialités s’offrent aussi au gendarme : motocycliste, maître-chien, chasseur alpin, moniteurs de tir, pilote d’hélicoptère ou d’engin blindé, cavalier, plongeur, musicien, informaticien. Il peut également participer à des opérations extérieures : protection d’ambassades, intervention, formation. La fonction de police judiciaire tient une grande place dans la mission de la gendarmerie. Les gendarmes sont répartis en trois groupes : les officiers, les sous-officiers et les GAV ou gendarme adjoint volontaire.

Recrutement et formation de gendarme

Certaines conditions de recrutement sont communes aux trois groupes : possession de la nationalité française et d’un casier judiciaire vierge, jouissance de ses droits civiques, situation en règle vis-à-vis du service national, bonne moralité ou âge au 1er janvier de l’année de concours. Pour le recrutement du gendarme adjoint volontaire (GAV), le concours est ouvert aux personnes âgées de 17 ans révolus à 26 ans au plus à la date de dépôt de la demande. Le candidat ne doit pas avoir échoué trois fois aux épreuves de sélection. Un médecin de la gendarmerie doit le certifier apte physiquement. Au sortir de ses 21 semaines de formation, dont 9 de formation militaire et professionnelle puis 12 d’application en unité, l’élève reçoit un diplôme de gendarme adjoint APJA. Le gendarme adjoint volontaire est souscrit au premier grade militaire du rang. Il est soumis à un contrat de deux ans renouvelable 1 fois pour une durée maximum de 3 ans. Ce contrat peut devenir définitif.

Pour les sous-officiers, deux concours sont organisés. L’un est ouvert aux bacheliers et l’autre aux GAV, ADS (adjoint de sécurité), militaires et réservistes de la gendarmerie nationale. Le candidat doit être âgé de 18 ans au moins et de 35 au plus. Pour l’ADS et le réserviste de la gendarmerie nationale, ils doivent avoir accompli 1 an de service au 1er janvier de l’année de concours et pour le militaire des autres armées, 4 ans de service. Pour le 1er régiment d’infanterie, la taille est comprise entre 1,75 m et 1,85m, sauf pour la musique avec 1,70 pour les hommes et 1,65 pour les femmes. Pour la 2e infanterie, elle est de 1,72 m. La formation des sous-officiers de gendarmerie dure 12 mois. Le concours d’officier de la gendarmerie est ouvert aux personnes âgées de 27 ans au plus. Le candidat doit être titulaire d’un diplôme ou d’un titre de niveau bac + 4 ou sortir des écoles militaires ou du cadre A de la fonction publique. Pour les fonctionnaires, ils doivent justifier de 5 ans d’exercice et être âgés de 28 ans au moins et de 35 ans au plus. La formation dure deux ans. Il existe également des concours internes « officiers des armes », concours d’officiers de gendarmerie semi-direct (OGSD) et d’officiers de gendarmerie rang.

devenir-gendarme-conseils