The Americans : une série que j’aime bien

avis-serie-the-americans

The Americans ou Les Américains en québécois, est une série télévisée américaine conçue par un réalisateur anglais Joe Weisberg, lui-même un ancien agent de la CIA, et diffusée depuis le 30 janvier 2013 sur FX aux États-Unis et aussi au Canada. Elle n’a pas été vue dans les autres pays que quelques mois plus tard. La série est composée de 5 saisons contenant chacune 13 épisodes et 52 minutes. Une sixième saison est déjà en cours pour une sortie en 2018. La série a également été proposée par Netflix. Le projet a commencé en octobre 2001, et est adapté au fur et à mesure des commandes de la chaine TV FX.

L’expérience de Joe Weisberg au CIA lui a inspiré sur le contenu et les intrigues dans l’histoire. Il utilise des informations réelles sur les opérations sur le terrain ainsi que les programmes illégaux.

Durant la guerre froide, dans les années 1980, Phillip et Elizabeth Jennings, un couple d’espions du KGB (le service de renseignement de l’Union soviétique) est formé pour venir habiter aux États-Unis en tant citoyens américains nés au Canada. Au début de la série, l’histoire se déroule juste après la première élection de Ronald Reagan à la Présidence des Etats-Unis. Les deux conjoints se trouvent quelques années après leur « réveil ». Leur couverture les amène s’installer comme des époux, malgré leur mariage arrangé, avec leurs deux enfants dans une banlieue de Washington sous une plus pure tradition américaine. En parallèle, ils mènent des missions de renseignement, de soutien ou de révolution sur le territoire américain. Ayant remarqué que le mode de vie américain met en évidence une certaine affinité, le couple espion voit ses croyances mises à rude épreuve. De ce fait, jouer une double identité est très pénible pour eux. De plus, durant la période de Guerre Froide, la moindre erreur peut être fatale.

The-Americans-avis-serie

Avis sur la série

Il s’agit d’une meilleure série d’espionnage, alliant le thème dramatique familial à la vigilance, bourrée de surprises. C’est une retranscription parfaite de certains faits aux Etats-Unis dans les années 80. La série reflète une histoire d’amour très complexe, liée à des contextes politico-historiques. « The Americans » fait partie des séries les plus réussies à plusieurs niveaux. Elle reflète l’aventure de deux personnes normales mêlées à des circonstances extraordinaires selon le réalisateur.

Tous les éléments composant la série ont été bien étudiés, depuis les décors jusqu’aux scénarios, en passant par les costumes. Les réalisateurs ont parfaitement pu présenter les époques de la guerre froide, avec les fameuses perruques.

Magnifiquement interprétée par Keri Russell dans le rôle d’Elizabeth et Matthew Rhys dans celui de Philip, deux couples déguisés et maquillés, jouant des infiltrés. Ils passent tous leurs quotidiens en filatures, à mettre en place des micros, à espionner et séduire différentes personnes susceptibles de fournir des informations précieuses. Ils peuvent tuer même si nécessaire. Tout se déroule dans l’apparence et le mensonge. Mariés sous l’ordre de KGB, la situation s’est compliquée lorsque Philip corrompu par le style de vie américain, réclame à Elizabeth de faire défection avec lui. Mais elle n’a pas accepté.